internet

Rédaction web : comment choisir et utiliser le mot-clé principal

rédaction web

Le référencement est indissociable à la rédaction web. Celle-ci figure parmi les pierres angulaires d’un référencement réussi. Vous avez créé une multitude d’articles de blog. Vous avez produit une pléthore de contenus pour créer des liens pointant vers votre site. Bref, vous avez beau investir vos énergies et votre budget pour rédiger un certain nombre d’articles.

Si vos articles n’ont pas un grand impact sur le référencement de votre site, rendez-vous compte que le problème peut résider dans le choix de mots-clés, et dans la manière de les utiliser. Dans les lignes qui suivent, vous découvrirez les manières de créer et d’utiliser le mot-clé principal dans vos rédactions.

Trier sur le volet le mot-clé principal à utiliser dans la rédaction web

Appelé aussi requête cible ou mot-clé cible, le mot-clé principal est à choisir de la manière la plus attentive qui soit. Bien entendu, il doit refléter le thème de de votre article. Le mot-clé principal et l’ancre de lien ne doivent pas comporter le même mot. Pour trouver le meilleur mot clé cible, recourez à des outils de planification de mots-clés. Utilisez ,par exemple, Google Keyword Planner, Keyword Tool, UberSuggest, WordStream, Google Trends, Google Search Console, Semrush.

Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour utiliser ces outils de la bonne manière, pensez à faire appel à une agence de rédaction web. Ces outils générateurs de mots-clés ont respectivement leur particularité, mais vous permettent tous de trouver la requête cible qu’il vous faut. Parmi les mots-clés qui s’offrent à vous, optez pour le plus utilisé. Seules les ancres de liens qui doivent être les moins utilisées par les concurrents. Le mot-clé au singulier est le mot-clé au pluriel n’ont pas le même impact sur le référencement de votre site. Privilégiez le mot-clé principal au singulier.

Respecter le nombre de la requête cible dans chacun de vos contenus

Le choix de mot-clé est une action, mais la manière de l’utiliser dans chacun de vos contenus est une autre paire des manches. Dans un article de 600 mots, le mot-clé cible doit figurer 8 ou 10 fois. Intégrez aussi un mot-clé cible dans votre titre principal et dans le chapô ou introduction. Insérez le mot-clé principal dans 60% ou 70% de vos titres. Les 40% ou 30% restants doivent comporter son synonyme.

Mettez votre requête cible dans les métadonnées : méta-titre et méta-description. Le texte alternatif et la légende doivent contenir le mot-clé cible. C’est aussi le cas pour le slug ou permalien. Utiliser le mot-clé principal à bon escient est synonyme de ne pas excéder le nombre recommandé par Google. Si ce nombre dépasse la norme, Google suppose que vous procédez à la sur-optimisation, qui est nocive pour la rédaction web, et donc pour le référencement de votre site.

Varier le mot-clé principal : pivot d’une bonne rédaction web

La variété du mot-clé principal compte de plus en plus. Variez donc le mot-clé cible, aussi bien pour les contenus de votre blog que pour les backlinks. Vous avez le privilège d’utiliser la même requête cible dans la plupart de vos contenus. Cela ne bloque pas le référencement de votre site. Mais de cette manière, vous envoyez un signal à Google que vous souhaitez ne vous positionner que sur ce même mot. En conséquence, votre site est loin d’être facilement visible par votre persona ou audience cible.

Pour que votre site se positionne sur plusieurs mots, élargissez votre sémantisme ; envisagez de varier votre requête cible. Prenons un exemple : vous opérez dans la vente de chaussure. Le mot « chaussure » figure évidemment parmi votre mot-clé cible. Vous pouvez procéder comme suit : « chaussure tendance », « chaussure femmes marques », « chaussure femme basket », « chaussure femme pas cher », etc. Pour trouver le mot-clé principal le plus recherché pour une thématique donnée, utilisez soit Google Suggest soit les résultats connexes en bas de page du SERP

Comment here