Loisirs

Top 3 des raisons qui vont vous faire aimer les mangas

À travers la lecture des bandes dessinées mangas, le lecteurimagine, comprend et se met dans la peau du héros ou du méchant ou du personnage. Mais il tire également des leçons de la vie, de lui-même, de la réalité et du chemin qu’il suivra. Lire des bandes dessinées est plus avantageux qu’un roman pour adolescent. Vous avez les images et les phrases. Le contenu est à la fois privilégié et captivant pour vous inviter à la lecture.Cependant, une fois que de la bande dessinée manga est abordé, cela renvoie à un concept complètement différent dans l’histoire de la bande dessinée. Dans cet article, découvrez le top 3 des raisons qui vont vous faire aimer les mangas.

Pour pratiquer un voyage intérieur

Le manga, un peu comme les bandes dessinées franco-belges, a un enregistrement de quarante-huit pages du moment. Ces histoires sont d’abord publiées dans des articles de journaux, puis reliées. Et la série peut prendre jusqu’à dix et quinze épisodes. Sa personnalité est plus profonde et plus émouvante. Comme le yin et le yang, les héros de mangas passent du noir au blanc. Avoir un défaut, un secret ; ils peuvent être des lâches, des menteurs… Bien qu’ils soient des gens puissants, ils se battent souvent contre des ennemis potentiels. Selon Laurent Muller, éditeur de manga chezGlenate, « il existe un vrai décorticage de la psychologie des personnages. Lorsque vous avez des milliers de pages et de nombreux volumes devant vous, vous pouvez améliorer les sentiments du héros. Le manga est satisfaisant et dérangeant. Il vous apporte parfois de véritables arrêts sur vous-mêmes. »

Pour des regards infinis

À l’origine, au XVIIIe siècle, le mot manga veut dire « images dérisoires », une estampe représentant des dessins animés de style populaire. Mais ce n’est que dans les années 1920 que le genre prend son essor, avant d’atteindre son apogée au IIe siècle après la Seconde Guerre mondiale. Contrairement aux bandes dessinées franco-belges, où le trait et le décor font partie intégrante de l’œuvre, le manga est avant tout chargé d’émotion. Le manga est un roman graphique, faire beau n’est pas toujours sa priorité, ce qui peut montrer des traits parfois un peu rapides. Les mangas sont ouverts à tous les sujets : des mangas sur golf, sur la cuisine, sur les femmes au foyer, sur lesbiennes ou les sportifs. En bref, il démultiplie les points de vue à travers une infinité de regards.

Un manga reflète notre vie

Le Japon est encore une civilisation extrêmement éloignée et complètement hérétique. Le manga touche à tous les soucis de temps. Dans Say Hello To Black Jack de SyuhoSato (Glénat), un jeune interne explore le monde des hôpitaux japonais et se retrouve contraint de gratifier le profit au détriment de la santé des hospitalisés. Ces bandes dessinées sont devenues des produits qui apportent une température exacte de l’état de la société japonais. Chaque livre raconte la réalité quotidienne, l’intrépidité, le désir sexuel malsain, libertaire ou nationaliste, etc.Bien que la production de mangas de masse véhicule toujours une certaine idée rigide du Japon, elle contribue également à la création quotidienne de son iconoclaste.

Comment here

placeholder="Your Comment">