Automobile

Comment refaire sa boîte de vitesses ?

Les boîtes de vitesse ne sont pas à l’abri de pannes. Lorsque vous remarquez que vos vitesses deviennent de plus en plus difficiles à passer ou que vos pignons se mettent à craquer à chaque fois que vous enclenchiez une vitesse, alors que vous appuyez déjà à fond sur la pédale d’embrayage. Eh bien, ces symptômes vous signalent peut-être un problème de boîte de vitesses. Donc, il faut que vous songiez à faire des vérifications, voire même à entamer des réparations.

Le démontage

Les étapes à franchir pour refaire une boîte de vitesse sont assez longes car vous devez la retirer de sa place, la nettoyer et la démonter pièce par pièce. Parmi les éléments à défaire, il y a lieu de citer : la butée et son levier ; le carter supérieur de la boîte et ses vis de fixation ; le boulon qui arrête le pignon en nylon et le câble du compteur de vitesse.

Puis, il faut également retirer : le gros écrou qui maintient la plaque d’entraînement de l’arbre de transmission, les vis qui maintiennent l’extension sur l’arrière du carter de la boîte, le pignon de marche arrière, le boulon qui maintient en place l’arbre du pignon de marche arrière et l’axe du carter de boîte.

Et pour terminer, il faut enlever : le boulon de retenue de l’arbre secondaire, l’arbre secondaire, le roulement de l’arbre d’entrée, le synchro de 3ème et 4ème, le circlip qui maintient le reste de la pignonnerie sur l’arbre principal, les pignons et enfin l’arbre principal.

Le remontage

En ce qui concerne le remontage, vous devez remettre le train de pignons en place et enfiler l’axe. Puis, vous devez régler le jeu latéral du train secondaire avant de retirer l’axe. Pour continuer, utilisez des roulements neufs et effectuez toutes les opérations en sens inverse du démontage en remettant en place : le roulement à aiguilles, l’arbre d’entrée, l’arbre secondaire et son boulon de maintien, l’axe et le pignon de marche arrière, l’extension arrière de la boîte de vitesse, les vis, le câble du compteur de vitesse, le gros écrou central et la cloche d’embrayage.

Toutefois, n’oubliez pas de remplacer le joint en klingérite et les joints SPI situés à l’arrière et à l’avant du carter par des joints neufs, puisque comme vous le savez, il faut assurer l’étanchéité des pièces tournantes à l’aide d’un joint SPI.

Après cela, les dernières étapes consistent à replacer la butée d’embrayage et son levier, puis à renfiler leur axe. Ensuite, vous devez également revisser et serrer toutes les vis de fixation du couvercle avant de réaliser un essai de passage de vitesses. Vous verrez qu’à la fin de l’opération, votre boîte de vitesse va re-fonctionner comme au premier jour, car vous l’avez donnée une nouvelle vie.

Bref, s’il y a bien un élément essentiel au bon fonctionnement d’une voiture, il s’agit sans doute de la boite de vitesse. C’est elle qui permet au moteur de transmettre son énergie aux roues de votre véhicule, et donc d’avancer, de reculer et de vous arrêter. C’est pour cette raison qu’il faut bien entretenir le moteur de son véhicule.

Comment here

placeholder="Your Comment">