Non classé

Ce que vous devez savoir avant de contracter un crédit

Certes, avoir recours à un crédit à la consommation est le moyen le plus rapide et le plus efficace pour financer un projet. Ce peut être un investissement personnel ou professionnel. Les banques disposent d’un capital de 600 à 75 000 euros remboursable sur plusieurs mois ou année afin de répondre à vos besoins. Mais avant de vous lancer dans ce genre de démarche, voici quelques bons à savoir.

 

Un crédit vous engage jusqu’à son parfait payement

En premier lieu, vous devez comprendre qu’un crédit devra toujours être remboursé en totalité. Il est impossible quasiment d’éluder vos responsabilités, et ce, quitte à vendre certaines de vos propriétés mises en gage. C’est le risque de cette prestation bancaire.

Aussi, pour éviter le surendettement et protéger vos biens, on vous conseille de bien choisir votre emprunt : le capital à demander, la durée du contrat, les mensualités et les taux,  ainsi que le TAEG de votre crédit. Il existe des comparatifs en ligne qui peuvent vous aider en ce sens.

 

Vous aurez besoin de garantie pour séduire les banques

Par ailleurs, sachez que les banques n’accordent pas de crédit à n’importe qui. Il s’agit tout de même pour elles d’un investissement. Pour garantir sa réussite, elles choisissent avec minutie les profils des emprunteurs.

Pour séduire les banques, et augmenter les chances de réussite de votre demande de crédit, vous devez présenter quelques garanties : une bonne assurance emprunteur, une caution, une hypothèque, une garantie réelle ou personnelle en plus, etc.

De même, présenter un apport personnel, quand bien même ce ne serait pas obligatoire, ne pourrait qu’avantager votre profil emprunteur. À savoir que cet apport que vous allez mettre de votre poche devra faire dans les 20% en moyenne du capital total nécessaire pour la réalisation de votre projet d’investissement. Les banques ne sont pas frileuses quant à l’origine de cet apport personnel, mais uniquement sur sa disponibilité.

 

Il y a plusieurs étapes à faire avant de toucher le capital

Bien évidemment, les démarches pour l’obtention d’un crédit ne sont pas simples et ne se font pas en un jour. Vous devez passer par plusieurs étapes pour ce faire. Ce qui donne au final un délai de latence de 14 jours minimum selon le cabinet d’expertise comptable Ixelles en Belgique pour pouvoir profiter du capital.

En amont, afin de minimiser les risques de votre emprunt, vous devez passer par une simulation de prêt. C’est une prestation qui peut être laissée à la prérogative du professionnel d’expertise comptable à Ixelles, Uccle, Saint-Gilles ou à Forest. Ceci vous garantira un maximum d’objectivité dans la réalisation des calculs et vous permettra par la suite de trouver la meilleure offre en fonction de votre profil.

Par ailleurs, que vous comptiez ou non demander un crédit affecté, vous aurez tout de même des documents à préparer : un certificat de résidence en Belgique, des copies de CIN, des avis d’impositions, les RIB et fiches de payes, etc.

Une fois votre demande déposée et acceptée, vous devez ensuite patienter 2 semaines pour les délais de rétractations obligatoires avant que les fonds ne soient libérés.

Comment here